Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 11:23
PLAN-RESEAU-ROUTIER-MARANS.doc PLAN-RESEAU-ROUTIER-MARANS.doc

EN CLIQUANT SUR LE LIEN CI-DESSUS, (et avec un soupçon de patience) VOUS POURREZ VOIR LE RESEAU ROUTIER TEL QU'IL DEVRAIT SE FAIRE SI LES ELUS TRAVAILLENT DANS L'INTERET NON SEULEMENT DE MARANS MAIS AUSSI DU NORD AUNIS, DE LA CHARENTE MARITIME (ET DE LA VENDEE).


Mais à la lecture, ce plan mérite des explications. C'est pourquoi, je vais expliciter chaque "bulle".

 

EXPLICATIONS RESEAU ROUTIER NORD AUNIS/SUD VENDEE

 

CE QUI SE FAIT :

- ROUTE « DE VILLIERS » : Le  Président de la Vendée souhaite que la clientèle rochelaise aille le plus possible sur les plages de Vendée. Pour cela, il veut en faciliter l’accès. La route déviant Puyravault et Moreilles, fait parti d’un projet global avec la réalisation de la déviation de Champagné les Marais et d’une déviation qui va mener directement de l’entrée de Triaize à l’Aiguillon sur Mer. Il est évident et je l’ai déjà déclaré que cela délestera Marans mais il ne s’agit en aucun cas d’une déviation de Marans. J’ai toujours en possession une lettre de Monsieur DE VILLIERS, déclarant qu’il est pour une déviation de Marans. A savoir aussi ce qu’il en est d’un viaduc au Pont du Brault (LIAISON 85-17)!!!

 

CE QUI DEVRAIT SE FAIRE :

- LA LIAISON VILLEDOUX NORD ET LA ROCHELLE EST : Les ouvrages sont faits mais les travaux sont bloqués. Pourquoi ? Est-ce pour des problèmes de financement ? Est-ce lié au « chantage » que fait la Charente Maritime avec l’A831 ? Que va-t-il se passer quand tous les véhicules vont arriver à Villedoux pour aller à Puilboreau ?

 

CE QUI EST EN PROJET :

-         L’A831 : LE SERPENT DE MER non conforme aux règles environnementales et non financé. Projet en cours d’annulation ? Je le pense depuis 2000. Projet qui bloque tout le Nord de la Charente Maritime, j’en suis sûr.

-         Itinéraire « POURQUOI ? » : Cette route nous prend pour des demeurés et est combattu par la municipalité de St OUEN à justes raisons. Comment peut-on penser un seul instant que depuis Villedoux, les gens vont rejoindre Usseau pour aller à La Rochelle ?

 

CE QUI N’EST PAS ENCORE ETUDIE :

-         LE CONTOURNEMENT EST DE MARANS : Tel que je l’ai toujours demandé depuis 1992, cet accès reliant le sud au nord de Marans, s’appuie sur la voie ferrée et traverse la Sèvre à l’endroit où elle jouxte le canal de Vix et le contreboth de Vix. Peu d’emprise sur les terres agricoles, sur l’environnement, s’appuyant sur des infrastructures qui ont fait leur temps, le moins cher quoi qu’on en dise…. Alors qui gène-t-il ?

-         Itinéraire « POURQUOI PAS ? » : pour dévier Andilly et relier tout simplement la RD137 à Villedoux Nord ? Cela évitera de laisser traverser Andilly par des poids lourds qui chercheront à rejoindre dirctement le Nord de La Rochelle. N’y a-t-il pas aussi des écoliers et un centre bourg à protéger à Andilly ?

-         DEVIATION DE L’ILE D’ELLE : En liaison avec la Vendée, le CONTOURNEMENT EST DE MARANS permettrait en plus une déviation de L’ILE D’ELLE, remplaçant ainsi avantageusement l’abandon de l’A831 pour une somme modique. Regardez comment, avec ce projet, vous pouvez aller rapidement de Fontenay le Comte à La Rochelle !!!

-         DESENCLAVEMENT DU SUD VENDEE : La Vendée envisage de dévier Vouillé, La Taillée et Le Gué de Velluire. Par ailleurs, un trafic céréalier est nécessaire pour notre économie locale pendant que de nombreux jeunes vont habiter en Vendée, pour des raisons financières. En travaillant ensemble, Vendée et Charente Maritime, il serait temps de faire une route digne de ce nom, route qui pour le moment, est à la seule charge de la commune de Marans….

-         ROCADE DE DESSERTE OUEST : Dans Marans, il nous faut un deuxième pont. C’est pourquoi lors des dernières élections municipales, j’avais proposé une route par l’ouest qui partirait du Nord de Marans, longerait la rivière dite des Moulins, la franchirait et par un pont mobile, accèderait à la zone industrielle du Bout des Barques. Cette accès rejoindrait ainsi la route de Charron et pourrait aussi, avec la création d’un ouvrage pour franchir (par en dessous) la voie ferrée, rejoindre la route de la Rochelle.

 

 

AVEC TOUT CELA MARANS REPRENDRA LA PLACE QUE NOTRE VILLE N’AURAIT JAMAIS DU QUITTER :

 

CENTRE ECONOMIQUE DU MARAIS POITEVIN

 

Partager cet article

Repost 0
Published by michel maitrehut - dans CONTOURNEMENT DE MARANS
commenter cet article

commentaires