Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 07:11

Un nouveau sujet (un de plus) provoque la passion des Marandais et malheureusement tend à les opposer.
Je le regrette , car nous vivons une période où tous devraient se rassembler pour la réussite de notre cité.

Dans  le programme que mon équipe avait élaboré, nous étions favorables à la mise du Quai Clémenceau en secteur piétonnier, mais cette mesure devait être impérativement accompagnée d'une refonte du plan de circulation
.

En particulier la rue Ernest Bonneau devait être mise en sens unique mais du marché à aller à la place de l'Eglise. La rue Gambetta elle passait en double sens de la place de l'église jusqu'à la rue d'Aligre. Le trottoir (par ailleurs glissant et dangereux) côté église, entre la descente de la Poste et la place de l'église devait être supprimé.
 
J'ai rappelé mes propositions en réunion à la Municipalité actuelle en présence des commerçants qui m'ont approuvé.

Rien n'étant retenu, une fois de plus, la tension est montée, les décisions prises étant contraires aux intérêts de la majorité des commerçants.

Les commerçants se plaignent, la sécurité des riverains est menacée et ce, par décision municipale

Ne pouvant permettre aux services d'urgence et de proximité (pompiers, ambulances, médecins,...) d'accéder à leur domicile, les riverains sont stressés. En plus, ils sont victimes, pour certains de la "double peine" 
(non ramassage des poubelles, mise en danger de leur vie).

Ils ont peut-être été entendus, mais seront-ils enfin écoutés?

Pourquoi, le reste de la population, (ceux qui sont clients des commerces) n'a pas été consulté alors qu'il est "interdit" pour eux aussi d'aller sur le quai Clémenceau aux heures arrêtées par la municipalité?

Ce quai vient de perdre plusieurs commerces, et il est impossible de persuader quelqu'un de s'y installer dans de telles conditions. De toute façon est-ce que les banques l'y aideraient?

 Quel est le but recherché?

Vider le centre ville de ses commerces? Dans ce cas, il faut le déclarer ouvertement et les Marandais jugeront.

On accède dificilement à la rue d'Aligre, et maintenant, on nous empêche d'accéder au Marché!!! 

Marans ne doit pas et ne peut pas s'arrêter qu'aux Grandes surfaces.
Il faut une dynamique commerciale complémentaire pour attirer les clients sur Marans mais nous en reparlerons
.


Je continuerai donc à combattre toute initiative qui tend à diviser les Marandais.

IL EST ENCORE TEMPS, IL EST GRAND TEMPS.

Partager cet article

Repost 0
Published by michel maitrehut - dans pour marans
commenter cet article

commentaires