Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 06:37
 

En juin 1999, nous faisions les premiers comptages dans Marans.

Nous sommes en 2012 et en juin, le Département va refaire un comptage dans Marans.

 

Voilà la preuve de l'opposition des élus du département à voir un jour réaliser le Contournement de Marans!

 

Et c'est l'issue de la réunion qui vient de se tenir le 18 avril, réunion où la presse bien qu'invitée s'est fait remerciée de crainte qu'elle n'entende une vérité qui dérange:

Le Contournement de Marans est l'otage de l'A831.

 

Comment peut-on étudier un projet en ayant les yeux fixés sur un autre?

Et si on ne veut pas regarder dans le sens "imposé", on nous rejette.

 

Tant qu'on nous imposera le postulat A831, sous prétexte d'intérêt départemental,

je m'y opposerai.


L'A831 n'a rien à voir avec Marans.


En entrant dans la salle de réunion, j'avais déjà compris la suite. Il suffisait de jeter un oeil sur le titre de la projection vidéo pour voir que LE CONTOURNEMENT DE MARANS était devenu DELESTAGE DE LA CIRCULATION DANS MARANS.

 

Les hypothèses relevées étaient tronquées pour faire valoir d'autres solutions ou même qu'un projet de contournement devenait inutile! Mais où vivent-ils nos bisounours?

 

Les 2752 véhicules (valeur 2009) venant de St Jean de liversay/Surgères: absents, les 5900 véhicules venant de Fontenay le Comte: absents, la circulation Marando-Marandaise: absente,....

 

Diluée, on nous expose que seulement 1350 véhicules emprunteraient le Contournement!

 

Si je respecte les techniciens qui ont réalisé cette étude "dirigée", je proteste vivement contre les donneurs d'ordres quels qu'ils soient.

 

Cette malhonnêté intellectuelle ne mérite qu'une sanction: celle des urnes.

 

Seul point positif de cette réunion: la déviation envisagée pour ANDILLY. Cette réalisation faisait partie de mon programme des dernières élections cantonales.

 

Face au cynisme du monde politique, que même l'accident mortel ne rebute pas, je demande aux Marandais de ne pas baisser les bras et de ne pas tomber dans le piège qui va leur être tendu.

 

J'entends par là: la Division.

 

En effet, aux dernières élections cantonales, on a opposé le Contournement Est à un Contournement Ouest et je crains que pour faire valoir leur non-décision, les décideurs ne lancent une manoeuvre:

Pour ou Contre le Contournement Est.

Partager cet article

Repost 0
Published by michel maitrehut
commenter cet article

commentaires