Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 10:13

On veut nous faire revenir 20 ans en arrière,

On veut encore opposer le Contournement de Marans à l'A831.

J'ai toujours tenté de séparer les 2 dossiers car ils n'ont RIEN à voir l'un avec l'autre.


Vouloir les 2 IMMEDIATEMENT est une utopie voire une méconnaissance du dossier.

 

Pourquoi ?

1/Le financement (400 millions d'euros + 40 millions d'euros) ; agrémenter la sauce avec un partenariat public privé, c'est nous faire courir un risque majeur sauf peut-être, si le Contournement est à péage et obligatoire.

2/ Dans le dossier de la déclaration d'utilité publique, le Ministre de l'époque De Robien avait précisé « que le réalisation de l'A831 impliquerait qu'aucun aménagement de capacité ne serait réalisé sur les itinéraires Nord Sud ». Quid du Contournement de Marans ?


En décembre 2000, Jean Pierre Raffarin, Président de Région, avait décidé de financer 35% du contournement de Marans en avançant cet argent sur le prochain contrat de plan État Région. Mais c'était sans compter sur l'opposition radicale de Claude Belot, président du département de la Charente Maritime, qui l'a fait revenir sur sa décision dès le lendemain. Ce dernier déclarait même que le coût du contournement serait identique à celui de l'autoroute !!!


En 2007, la Région a perdu la compétence Routes et Ségolène Royal devenue Présidente, me l'avait rappelé dans sa lettre du 27 septembre 2010, renvoyant le dossier chez Dominique Bussereau.


Le 8 avril 2008, le nouveau conseil municipal de Marans présidé par Bernard Ferrier, délibérait à l'unanimité pour demander le contournement de Marans.


En 2012, nous nous sommes enfin assis autour d'une table pour en parler. Daniel Laurent alors Président des infrastructures du département dirigeait les débats. Au début de cette réunion, il avait aussi exclus la presse !!!

 Avant la tenue de cette rencontre, un comptage bizarre avait été fait un SAMEDI. Il en ressortait un trafic poids lourd minimisé et pour cause...


Devant ma vive réaction, un nouveau comptage a été effectué en juin 2012 et une proposition de contournement nous a été faite en Août.


Depuis Black Out, pas de réunion...


Aujourd'hui, la région rouvre la porte (de décembre 2000).


Combien de temps cela va-t-il durer ?

Sommes nous revenus en arrière ou allons nous enfin voir le bout du tunnel ? J'ose y croire.


Enfin les dernières prises de position gouvernementales laissent entendre que malgré l'entêtement du département de la Charente Maritime, nous allons enfin avoir notre Contournement.


Je rappelle à qui veut l'entendre que celui ou celle qui le réalisera sera reconnu non seulement par les marandais mais aussi au delà de nos frontières.


Mais surtout, que ceux qui ne connaissent pas bien le dossier n'écoutent plus le chant des sirènes. C'est desservir l'intérêt général que de déclarer n'importe quoi. Ce n'est pas parce qu'on est nouvel élu qu'on a la connaissance de tous les dossiers.


L’autoroute c'est l'autoroute et Marans c'est Marans : 2 dossiers, 2 réponses différentes.


En 2002, j'avais demandé des aménagements routiers entre Marans et Rochefort avec des déviations de village dont Marans. Il faudra y venir un jour, sauf si l'argent disponible est dépensé dans des infrastructures plus lourdes.


Mais à propos, je n'entends pas beaucoup parler de la liaison entre le Port de La Pallice, en pleine expansion et l'Est de La Rochelle.

Les transports dangereux et les poids lourds doivent ils continuer de traverser le centre de La Rochelle par voie ferrée ou longer la ville par la rocade ?

Autre débat d’État, n'est ce pas ? Et ce n'est pas non plus l'A831 qui le réglera.

 

La France est en permanence en période électorale, la prochaine échéance étant le 28 septembre avec les sénatoriales.

J'espère que les (grands) électeurs vont se souvenir de ceux qui n'ont rien fait pour Marans et les communes du secteur rural.

J'espère qu'ils choisiront ceux qui agissent et non ceux qui tergiversent sous prétextes de pouvoirs qu'ils n'ont pas, sinon de nuire.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel MAITREHUT - dans CONTOURNEMENT DE MARANS
commenter cet article

commentaires