Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 21:19

 

Lors de la campagne électorale des dernières élections cantonales, j’avais pris la position de soutenir la réunion des 2 cantons de Marans et de Courçon.

Pour compléter la réelle image de notre territoire, j’aurais même aimé pouvoir lier des contacts étroits avec le canton de Chaillé les Marais.

Mais arrêtons là de rêver voir rassembler un jour le vrai territoire du Golfe des Pictons.

Revenons à la réalité.

 

L’ancien préfet de Charente Maritime dans ses derniers actes (pour ne pas dire ses derniers méfaits) a choisi de créer la division dans nos cantons en rapprochant Charron de La Rochelle, en acceptant de dépecer d’autres communautés et en laissant la porte ouverte à d’autres espérances plus politiciennes que réalistes.

 

Le mal est fait et je crains qu’on en subisse les conséquences pendant de nombreux mois.

 

Car pendant ce temps, Charron demandait à rejoindre la CDA de La Rochelle, les élus de Marans aussi au contraire des autres communes de la CDC du pays marandais.

 

Par ailleurs, St Sauveur d’Aunis, Angliers, Courçon,… demandaient aussi à rejoindre la CDA de La Rochelle.

 

Une vraie chienlit comme si le « miroir aux alouettes » rochelais était la panacée.

 

Des discussions qui s’en sont suivies, souvent animées, trop animées à mon goût, il n’en restera que de l’amertume et de la rancœur.

 

Difficile de travailler dans ces conditions.

 

Puis vinrent les atermoiements des uns et des autres ; un coup Marans veut aller à La Rochelle, un autre Marans est d’accord pour rester dans la seule CDC du Pays Marandais, un autre Marans accepte de se lier avec le Canton de Courçon, et pendant ce temps Charron reste « vent debout » pour rejoindre la CDA de La Rochelle.

 

Mais bon Dieu, notre territoire historique est lié à tout ce que draine

la Sèvre Niortaise et

le vrai paysage de « notre » pays n’a qu’à se regarder sur une carte.

 

L’emploi ne doit pas être réservé qu’à la couronne rochelaise.

L’emploi peut et doit aussi être créé dans nos communes.

Cela éviterait des frais au simple citoyen, développerait l’économie locale et la dynamiserait.

 

Je pense que la majorité des habitants de notre « territoire »

est d’accord avec moi.

 

A ma connaissance, il semblerait qu’une des principales motivation de Charron soit son enclavement au niveau des transports.

Mais que fait notre département ?

  • Charron est situé sur un axe économique réel : Luçon – La Rochelle.

Il est du ressort des 2 départements (Charente Maritime et Vendée) de mettre en place une liaison cadencée par bus pour répondre à cette légitime demande.

  • Enfin, il me semble aussi que l’économie charronnaise est liée à la mytiliculture ou je ne suis plus dans le coup.

Réfléchissons un tant soit peu.

 

Qui de La Rochelle ou du Territoire Pays Marandais-Courçon

défendra le mieux la qualité des eaux de la Sèvre Niortaise?

 

Auprès de qui Charron aura le plus de pouvoir ?

 

Pas La Rochelle, cela est sûr.

 

Vous avez compris, je me félicite de la réunion des 2 cantons de Marans et de Courçon.

L’UNION FAIT LA FORCE

Partager cet article

Repost 0
Published by michel maitrehut - dans maitrehut.marans
commenter cet article

commentaires