Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 06:37
 

En juin 1999, nous faisions les premiers comptages dans Marans.

Nous sommes en 2012 et en juin, le Département va refaire un comptage dans Marans.

 

Voilà la preuve de l'opposition des élus du département à voir un jour réaliser le Contournement de Marans!

 

Et c'est l'issue de la réunion qui vient de se tenir le 18 avril, réunion où la presse bien qu'invitée s'est fait remerciée de crainte qu'elle n'entende une vérité qui dérange:

Le Contournement de Marans est l'otage de l'A831.

 

Comment peut-on étudier un projet en ayant les yeux fixés sur un autre?

Et si on ne veut pas regarder dans le sens "imposé", on nous rejette.

 

Tant qu'on nous imposera le postulat A831, sous prétexte d'intérêt départemental,

je m'y opposerai.


L'A831 n'a rien à voir avec Marans.


En entrant dans la salle de réunion, j'avais déjà compris la suite. Il suffisait de jeter un oeil sur le titre de la projection vidéo pour voir que LE CONTOURNEMENT DE MARANS était devenu DELESTAGE DE LA CIRCULATION DANS MARANS.

 

Les hypothèses relevées étaient tronquées pour faire valoir d'autres solutions ou même qu'un projet de contournement devenait inutile! Mais où vivent-ils nos bisounours?

 

Les 2752 véhicules (valeur 2009) venant de St Jean de liversay/Surgères: absents, les 5900 véhicules venant de Fontenay le Comte: absents, la circulation Marando-Marandaise: absente,....

 

Diluée, on nous expose que seulement 1350 véhicules emprunteraient le Contournement!

 

Si je respecte les techniciens qui ont réalisé cette étude "dirigée", je proteste vivement contre les donneurs d'ordres quels qu'ils soient.

 

Cette malhonnêté intellectuelle ne mérite qu'une sanction: celle des urnes.

 

Seul point positif de cette réunion: la déviation envisagée pour ANDILLY. Cette réalisation faisait partie de mon programme des dernières élections cantonales.

 

Face au cynisme du monde politique, que même l'accident mortel ne rebute pas, je demande aux Marandais de ne pas baisser les bras et de ne pas tomber dans le piège qui va leur être tendu.

 

J'entends par là: la Division.

 

En effet, aux dernières élections cantonales, on a opposé le Contournement Est à un Contournement Ouest et je crains que pour faire valoir leur non-décision, les décideurs ne lancent une manoeuvre:

Pour ou Contre le Contournement Est.

Repost 0
Published by michel maitrehut
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 07:25

Nouveau tour de passe-passe, la réunion prévue le 20 Février 2012 est

« REPORTEE ».


Et dire que je croyais (naïvement) en l’honnêteté des interlocuteurs de la réunion précédente.

Il est vrai qu’elle se tenait un Vendredi 13. Ce devait être une farce !


Car ce jour là, nous étions réunis pour parler du CONTOURNEMENT DE MARANS, du moins, c’est ce que nous pouvions lire sur la projection qui nous était faite.

Ce CONTOURNEMENT s’est magiquement transformé en « opportunité des différents aménagements projetée pour limiter le trafic à la traverse de Marans ».

C’est l’exemple même de langue de bois que tout bon citoyen subit, et c’est l’exemple même de situation que je combats.


La réunion est « reportée » parce que l’étude de trafic n’intègre pas certaines données (imaginaires) :

-         La réalisation de l’A 831,

-         La mise en place d’une Ecotaxe sur la RD 137 ;


Pour la première raison, je comprends que le Département utilise cet argument de peur de trop avoir à payer pour son projet d’A 831 ; (qui n’intéresse que le Sud du département et n’a rien à voir avec MARANS). Bien que le Député ait déclaré publiquement qu’il ne fallait pas mélanger les deux dossiers, il n’est pas suivi par « ses amis ».

Les Marandais s’en souviendront.


Pour la deuxième raison, je n’ai pas vu, ni lu de décision prise et je ne vois pas en quoi le commun des mortels aurait pu en être informé.

Par contre, c’est une fausse raison, car dans le cas du CONTOURNEMENT, le franchissement de la SEVRE peut être taxable de l’ECO TAXE, ce qui suivant mes calculs permettrait d’en rembourser les travaux sur MOINS DE 10 ANS.

C’est la preuve qu’en  plus, le CONTOURNEMENT PEUT ETRE RENTABLE.

 

Voilà comment le Département nous « ballade ».


Les solutions qu’il aurait aimé nous imposer ne sont pas bonnes et pas justifiables mais ce n’est pas une raison pour  

sacrifier toute une population et l’économie d’un territoire.

 

J’espère que les habitants de ce territoire s’en souviendront.


Vous comprendrez que je ne peux accepter cette situation d’autant plus que dernièrement, j’ai vécu un épisode particulier avec un transport exceptionnel.

 

Comme nous en avons l’habitude, ce jour là, une voiture pilote traversa rapidement la chaussée en total irrespect du Code de la Route pour m’empêcher de passer. Le conducteur ne savait pas que je connaissais  MARANS comme ma poche et je suis passé par une autre rue. Quand il s’en est aperçu, il a averti le Transport Exceptionnel qui suivait. En me voyant, le camion s’est VOLONTAIREMENT déporté sur la gauche pour m’impressionner au risque de me heurter. J’ai aussitôt appelé la Gendarmerie pour lui faire part du comportement agressif de ce transporteur.

 

Voilà l’exemple de ce que vivent et vont vivre les Marandais s’ils se laissent manipuler par les Politiques en place.


Puisque le comportement de la main tendue est bafoué, il nous reste l’ACTION.


J’y réfléchis et j’ai déjà mon idée.

Repost 0
Published by michel maitrehut - dans CONTOURNEMENT DE MARANS
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 17:14

Le compte rendu de la réunion organisée par le Département d ela Charente Maritime pour présenter leur étude est sur le blog: asema.over-blog.com

Repost 0
Published by michel maitrehut - dans CONTOURNEMENT DE MARANS
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 18:15

Tel était le titre d’un article de SUD OUEST du 12 janvier 2012 au sujet des travaux du port de Minimes de La Rochelle.


Cet article démontre bien les 2 mondes différents qui existent en si peu de distance.


A La Rochelle, on se soucie de prendre de l’espace sur la mer pour les activités de plaisir,


A Marans et Charron, nous cherchons à utiliser ce même espace pour nous sécuriser et nous avons un port (abrité) qui, en prenant sur le canal maritime, pourrait accueillir plus de 500 bateaux en plus et pour un investissement minime au regard du chantier rochelais.


Les Charonnais réclament des digues et demandent que l’on revoit les ouvrages.


Mais le temps passe et sous prétexte de PAPI, rien ne vient.


La protection des citoyens passerait-elle après leur confort ?


Pire, dans l’article référencé, nous pouvons lire que les matériaux issus de la démolition des maisons de Charron, servent à la digue du Port des Minimes et n’ont pas été réservés pour la digue Nord de Charron.


Indécent !


Cela fait partie des incohérences que le simple citoyen a du mal à comprendre et qui l’amène à s’indigner lors des consultations que sont les élections.


Cette méthode de gestion incite à la révolte et au vote de rejet.


Nos élus devraient en tenir compte...


A VOTRE BON SENS MADAME! A VOTRE BON SENS MONSIEUR !

Repost 0
Published by michel maitrehut - dans maitrehut.marans
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 04:38

Il aura fallu 20 ans de combat pour permettre de rassembler les élus et techniciens autour d’une table afin de parler du CONTOURNEMENT DE MARANS.


Pendant toutes ces années, quand je défendais ce dossier, j’étais attaqué, critiqué parce que je travaillais soit disant « contre le département».


Mais il est des moments où la résistance paie.


N’a-ton pas tort d’avoir raison trop tôt ?


Le VENDREDI 13 JANVIER, j’ai donc été  convié par le département de la Charente Maritime à participer à une réunion dans les bureaux de la Communauté de Communes du Pays Marandais. Un compte rendu détaillé en sera fait sur le blog de l’ASEMA.


Enfin, j’ai pu voir l’ETUDE D’UN CONTOURNEMENT DE MARANS.


Je ne peux plus dire qu’il n’y a jamais eu d’étude puisque 3 tracés y ont été proposés :

  1. Le premier par un barreau Villedoux – Andilly, n’est qu’un délestage (et encore), est évalué à 18 millions 332 mille Euros,
  2. Le second par l’EST de la commune (celui que je défends depuis toujours) est évalué à 34 millions 310 mille Euros, (il y a 10 ans, j’avais parlé de 200 Millions de Francs soit 30 millions d’Euros)
  3. Le troisième par l’OUEST est évalué à 98 millions 646 mille Euros.

Je ne chanterai victoire que quand le tracé par l’EST sera confirmé et que les premiers engins seront en chantier.


Une nouvelle réunion est prévue fin février pour arrêter le tracé définitif et le calendrier prévisionnel.


J’espère que l’approche des prochaines élections n’est pas le seul déclencheur car ces dernières années ce CONTOURNEMENT a pesé lourd dans les urnes et pèsera encore dans les prochains mois.


PERSONNE N’A LE DROIT DE S'ADJUGER LA PATERNITE DE CE PROJET

(même pas moi).


Seul l’intérêt public doit guider nos pas en travaillant dans l’UNION.


Sachant que les techniciens ont maintenant la mission de mettre le CONTOURNEMENT sur les rails de la réussite, je vais m’employer à diffuser un message d’espoir pour ma ville et y inviter tous les investisseurs et les entrepreneurs à se pencher sur son avenir.

Repost 0
Published by michel maitrehut - dans CONTOURNEMENT DE MARANS
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 21:19

 

Lors de la campagne électorale des dernières élections cantonales, j’avais pris la position de soutenir la réunion des 2 cantons de Marans et de Courçon.

Pour compléter la réelle image de notre territoire, j’aurais même aimé pouvoir lier des contacts étroits avec le canton de Chaillé les Marais.

Mais arrêtons là de rêver voir rassembler un jour le vrai territoire du Golfe des Pictons.

Revenons à la réalité.

 

L’ancien préfet de Charente Maritime dans ses derniers actes (pour ne pas dire ses derniers méfaits) a choisi de créer la division dans nos cantons en rapprochant Charron de La Rochelle, en acceptant de dépecer d’autres communautés et en laissant la porte ouverte à d’autres espérances plus politiciennes que réalistes.

 

Le mal est fait et je crains qu’on en subisse les conséquences pendant de nombreux mois.

 

Car pendant ce temps, Charron demandait à rejoindre la CDA de La Rochelle, les élus de Marans aussi au contraire des autres communes de la CDC du pays marandais.

 

Par ailleurs, St Sauveur d’Aunis, Angliers, Courçon,… demandaient aussi à rejoindre la CDA de La Rochelle.

 

Une vraie chienlit comme si le « miroir aux alouettes » rochelais était la panacée.

 

Des discussions qui s’en sont suivies, souvent animées, trop animées à mon goût, il n’en restera que de l’amertume et de la rancœur.

 

Difficile de travailler dans ces conditions.

 

Puis vinrent les atermoiements des uns et des autres ; un coup Marans veut aller à La Rochelle, un autre Marans est d’accord pour rester dans la seule CDC du Pays Marandais, un autre Marans accepte de se lier avec le Canton de Courçon, et pendant ce temps Charron reste « vent debout » pour rejoindre la CDA de La Rochelle.

 

Mais bon Dieu, notre territoire historique est lié à tout ce que draine

la Sèvre Niortaise et

le vrai paysage de « notre » pays n’a qu’à se regarder sur une carte.

 

L’emploi ne doit pas être réservé qu’à la couronne rochelaise.

L’emploi peut et doit aussi être créé dans nos communes.

Cela éviterait des frais au simple citoyen, développerait l’économie locale et la dynamiserait.

 

Je pense que la majorité des habitants de notre « territoire »

est d’accord avec moi.

 

A ma connaissance, il semblerait qu’une des principales motivation de Charron soit son enclavement au niveau des transports.

Mais que fait notre département ?

  • Charron est situé sur un axe économique réel : Luçon – La Rochelle.

Il est du ressort des 2 départements (Charente Maritime et Vendée) de mettre en place une liaison cadencée par bus pour répondre à cette légitime demande.

  • Enfin, il me semble aussi que l’économie charronnaise est liée à la mytiliculture ou je ne suis plus dans le coup.

Réfléchissons un tant soit peu.

 

Qui de La Rochelle ou du Territoire Pays Marandais-Courçon

défendra le mieux la qualité des eaux de la Sèvre Niortaise?

 

Auprès de qui Charron aura le plus de pouvoir ?

 

Pas La Rochelle, cela est sûr.

 

Vous avez compris, je me félicite de la réunion des 2 cantons de Marans et de Courçon.

L’UNION FAIT LA FORCE

Repost 0
Published by michel maitrehut - dans maitrehut.marans
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 09:44

Et cela continue!

Les politiques mélangent tout.

 

Sont-ce les proches élections qui "dérangent"?

 

Les marandais n'en sont pas responsables et pourtant ils en sont les victimes.

 

Je fais tout ce que je peux pourtant.

(voir le lien:asema.over-blog.com)

 

TOUT CE QUI M'INTERESSE C'EST SEULEMENT DE VOIR SE REALISER L'UNION SACREE

POUR-MARANS

Repost 0
Published by michel maitrehut
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 19:29

Dans l’article du journal SUD OUEST du 10 août 2011, en page 13, nous apprenons que le MARAIS POITEVIN va enfin être géré par un Etablissement Public Administratif.

 

Il est mentionné aussi dans le même article, que ce nouvel Etablissement est à la recherche d’un siège.

 

Pas en Vendée, pas « vraiment » en Charente Maritime,

ni de Droite, ni « vraiment » de Gauche,

au confluent de TOUTES les eaux dudit MARAIS POITEVIN,

citée déjà dans certains ouvrages historiques ou touristiques

comme CAPITALE du MARAIS POITEVIN,

 

UNE VILLE ME SEMBLE TOUTE DESIGNEE POUR ACCUEILLIR CE SIEGE :

 

MARANS.

 

Il me semblerait donc opportun que ses élus se montrent unanimes et réactifs

pour proposer la candidature de notre ville dans les meilleurs délais.

 

Repost 0
Published by michel maitrehut - dans pour marans
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 16:00

Le 14 JUILLET est le jour de la fête Nationale pour notre pays :  LA FRANCE.

  

Cette année, ce jour a malheureusement été marqué par la disparition de jeunes militaires en mission.

  

Ce 14 JUILLET aurait du être plus que jamais un jour de SOLIDARITE NATIONALE.

  

Au contraire, le milieu politique a préféré polémiquer autour de la nécessité ou non de défiler sur les Champs Elysées.

 

Quelle misère !

 

Où est la dignité et la réserve que nous devons avoir devant les conséquences d’une guerre qui parce que loin de nos frontières, ne semble pas utile.

 

Qui peut le mieux en parler sinon ceux qui la subissent dans leur chair ?

 

En ce qui me concerne, je considérais que mon devoir était d’être au Monument aux Morts de ma commune le 14 JUILLET pour y représenter ceux (20% des Marandais) qui ont voté pour mes idées en 2008.

 

Au moment de la sonnerie aux morts, je m'y suis recueilli en pensant particulièrement aux militaires qui ont payé de leur vie le choix de:

SERVIR LEUR PAYS , LA PAIX &

ASSURER LA SECURITE de leurs concitoyens

en faisant tout pour empêcher le TERRORISME de gagner LA FRANCE.

Hélas, je n’y ai pas rencontré un des élus (d’opposition) qui représentent un peu plus de 40% de Marandais.

 

Je le regrette vivement.

Repost 0
Published by michel maitrehut - dans pour marans
commenter cet article
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 11:41

Enfin, une réunion s’est tenue le 20 juin 2011 dans les bureaux de la Communauté de Communes du Pays Marandais avec pour objet :

 

INFRASTRUCTURES ROUTIERES.

 

Ce titre vague m’avait contraint à préciser les choses par un courrier du 16 juin.

 

Le compte rendu de cette réunion et les courriers échangés sont visibles sur le site : asema.over-blog.com.

 

L’analyse de cette réunion peut être faite de plusieurs manières :

  1. Etait-ce pour nous faire accepter le tronçon VILLEDOUX – St OUEN soutenu par Monsieur LEONARD et le Conseil Général ?
  2. Etait-ce pour faire plaisir à Monsieur ARCOUET avec son contournement par l’Ouest de Marans, projet qui passe en site protégé et qui nécessite un viaduc alors que le département de la Charente Maritime ne sait pas comment il va pouvoir financer celui du Brault ?
  3. Etait-ce pour faire ressurgir le projet inutile (pour Marans) de l’Autoroute A831 ?
  4. Etait-ce pour nous entendre sans nous écouter ?
  5. Préparent-ils les prochaines échéances électorales ?

 

Je reste confiant (mais pas naïf) et je veux croire dans la sincérité de tous les intervenants à vouloir régler enfin le problème de Marans et du Pays Marandais.

 

Je veux  prendre cette journée du 20 juin 2011 comme signe du départ de l’ESPOIR des Marandais de ne plus voir ni un camion ni un convoi exceptionnel perturber leur quotidien.

 

Faire sortir les Marandais de cette fatalité est MON espoir.

 

Lors de cette réunion, j’espère avoir été convaincant POUR TOUS.

 

En ce qui me concerne, j’affirme que si cet ESPOIR n’est pas suivi d’effet, je m’engage à faire SANCTIONNER les TRICHEURS aux prochaines élections.

 

 

Repost 0
Published by michel maitrehut - dans CONTOURNEMENT DE MARANS
commenter cet article